Vendredi dernier, ma puce avait rendez-vous chez le pédiatre pour sa visite du 9ème mois (enfin en pratique de ses presque 10 mois ^^). Le fameux rendez-vous -qui vous est facturé deux fois plus cher- où le médecin remplit un petit certificat attestant que votre bébé est en bonne santé et que tout va bien pour lui. Le pédiatre a donc fait tous les examens de routine avec babygirl, qui n'a même pas pleuré alors qu'elle était bougon toute la journée, et là il m'a demandé si je l'allaitais toujours -réponse ultra évidente pour moi- : bah oui pourquoi. Il avait juste besoin de la réponse pour remplir le formulaire et cela m'a fait tout drôle quand il a indiqué 42 devant le nombres de semaines d'allaitement.

breastfeedinglove

42 semaines que j'allaite ma puce moi qui n'étais même pas certaine que j'aimerais allaiter et qui pensais dans tous les cas arrêter avant de reprendre le boulot

42 semaines, plus long qu'une grossesse -et pourtant la mienne à duré longtempsss souvenez-vous- et pourtant si court quand je pense qu'il faudra un jour la sevrer (j'espère que cela viendra d'elle et que ça se fera en douceur)

42 semaines durant lesquelles j'ai beaucoup appris, l'allaitement est bien plus qu'une façon de choisir de nourrir son bébé, c'est un lien, un partage car la communauté des mamans allaitantes est souvent remplies de personnes géniales (bon après il y a des vipères partout hein ^^), une façon de vivre (à toi les soutiens-gorge super glamour d'allaitement, tu sais ceux que tu t'es dit ce n'est pas grave s'ils sont moches ce n'est que pour quelques mois et où 42 semaines plus tard tu regrettes un peu...)

42 semaines mais pas à tout fait pendant lesquelles j'ai tiré mon lait matin-midi-soir pour pouvoir allaiter exclusivement ma fille : j'en suis très fière et malgré le fait que j'en ai eu vraiment parfois marre de faire la vache laitière, pouvoir remplir chaque soir les biberons de ma puce me remotivaient pour recommencer le lendemain. Cela fait un mois que je ne tire plus mon lait car ma puce ne prend plus de biberon la journée et j'avoue que le tire lait ne me manque pas et m'a permis de gagner des précieuses minutes auprès de ma puce. Il me reste encore un bon stock de lait au congélo mais je ne sais pas s'il servira au moins j'aurais pas eu à m'inquiter et je n'ai pas eu besoin de ma boîte de lait en poudre -au cas où-.

42 semaines qui se sont écoulées, un lien lacté que j'apprécie toujours autant, allaiter un bébé de 9 mois n'a rien à voir avec le fait d'allaiter un nourisson -il faudra que j'en parle un jour- ma puce m'accueille avec un grand sourire le soir quand elle me retrouve et est pressée de pouvoir se blottir contre moi pour une petite tétée, j'oublie alors tout, ma journée de travail, la fatigue, les ennuis pour ne me consacrer qu'à elle, celle qui depuis 42 semaines illumine ma vie <3