Il a surgi d'un coup dans sa vie, sans lui demander son avis, sans s'inquiéter de prendre un peu de place, il a bouscoulé sa routine, envahit son lieu de vie et changé son destin à tout jamais : il a fait d'elle une grande soeur.

Voila déjà plus de deux mois que ma toute petite est devenue une grande soeur. Celle qu'hier encore je voyais comme un bébé me parait maintenant si grande.

bigsister

Je me souviens quand je l'ai revu à la maternité mon tout petit dans les bras, je l'ai trouvé juste immense -et si lourde quand je l'ai portée- comme si son statut de bébé s'était envolé pour laisser place à celui de grande soeur.

Ce petit bébé, ce petit bout d'homme qu'elle n'a pas daigné regarder, je m'imaginais une rencontre en grande pompe, des bisous à la pelle, j'ai dû faire face à la réalité : ce petit bébé était pour elle avant tout un mini enbahisseur, un "piqueur" de maman, il allait falloir composer pour inventer cette nouvelle vie à quatre.

Au bout de quelques jours à la maison, elle a commencé à lui adresser ses premiers regards, elle avait sans doute compris qu'il ne repartirait pas. Pas facile de savoir ce qu'il se passait dans sa tête, elle qui ne parle pas mais qui comprend tellement de choses.

Ce bébé ne lui en avions parlé, nous lui avions expliqué mais cela ne l'intéressait pas plus que cela et la seule chose qu'elle me répondait parfois était un "non" ferme.

Quelques semaines avant son arrivée, elle a commencé à dire "bébé" quand je lui montrais les affaires de notre petit coeur. 

Mais pour autant, il lui a fallu du temps pour l'accepter, pour vivre avec lui. 

Apprendre la patience, que maman ne pouvait plus répondre tout le temps, tout de suite.

Il lui arrive de me montrer le transat pour me faire comprendre que je dois reposer bébé pour m'occuper d'elle. Je souris. 

Elle vient parfois lui caresser la tête, avec toute sa douceur d'une enfant de deux ans, juste en passant devant lui et elle repart comme ça sans demander rien de plus.

Ce petit frère qu'elle accepte mais qui ne doit pas prendre trop de place quand même.

Ce petit frère qui petit à petit s'impose dans sa vie.

Elle n'a pas choisi ce rôle de grande soeur mais j'espère qu'elle en fera le plus beau de sa vie.