Cela va bientôt faire trois mois que littlegirl est gardé en crèche. Je n'ai que brièvement évoqué mes épopées -peu glorieuses- avec la nourrice qui l'a gardé. Mais pour résumer cela rapidement, ça a été une mauvaise expérience aussi bien pour elle que pour nous. Nous nous sommes donc mis à la recherche d'une crèche de toute urgence.

creche

Impossible d'obtenir une place en France alors que la crèche est en face de chez moi -pas facile à avaler quand on angoisse de la savoir garder dans des conditions pas top- et que j'ai déposé un dossier enceinte de 6 mois. 

Nous avons donc franchi la frontière (et vider le portefeuille) afin de trouver le graal : une place dans une crèche privée pour ma puce. 

Son intégration à la crèche s'est fait très rapidement et sans encombre. Elle s'y ait de suite plu même si au début les plus grands lui faisaient un peu peur.

Littlegirl était une petite fille trèsss active, elle adore l'ambiance de la crèche où elle y est vraiment occupée et entourée h24. 

Ce que cela a changé pour elle

- elle a appris à jouer seule, avant cela était vraiment impossible, elle demander de suite les bras, ne voulait tout simplement rien faire sans nous et ne jouait presque pas. Bien sûr elle a aussi grandi depuis mais maintenant elle est capable de s'amuser seule de longues minutes (toujours sous notre surveillance bien sûr la demoiselle étant une petite tornade)

- elle s'est beaucoup éveillée, s'intéresse à tout, recherche le contact avec les autres enfants

- elle peut y faire tout plein d'activités que nous ne pouvons pas forcément faire à la maison 

- elle n'est toujours pas fatiguée le soir en rentrant zut 

- elle pratique l'échange de tétine, le mélange de bave et autres joies de la collectivité et est donc plus souvent malade :-(Elle qui n'avait jamais rien eu a enchaîné des rhumes, otites et j'en passe et a le nez qui coule en permanence, la collectivité n'a pas que des avantages et c'est pour moi son principal bémol les virus à gogo

- elle est devenue un peu plus difficile niveau nourriture, elle qui mangeait de tout, ne veut souvent pas manger son repas du midi à la crèche -mais les gâteaux, petits suisses & co passent tout seul eux...- Du coup à la maison elle me fait parfois du cinéma, recrache en rigolant, et je dois parfois hausser le ton mais globalement chez nous elle mange toujours aussi bien, j'ai l'impression qu'elle essaie plus de faire le clown ce qui ne marche pas avec nous hihi

Ce que cela a changé pour nous

- je suis beaucoup plus sereine de savoir ma puce entourée de personnes à l'écoute et qui s'occupent vraiment d'elle. Je m'attendais à ce que la relation soit moins personnelle. Mais pas du tout, les éducatrices sont adorables et je trouvent qu'elles arrivent à avoir le petit truc qui montre que chaque enfant compte à sa façon. Littlegirl est d'ailleurs la chouchoute de plusieurs d'entre elles, difficile de résister à une petite fille aussi câline.

- la crèche est sur le trajet de mon travail alors qu'avant je devais un détour de plusieurs kms c'est donc un gain de temps avec ma fille et dans les transports où je passe déjà beaucoup trop de temps

- gros bémol (mais le seul à mon sens) le prix, fini les aides (vu que notre fille n'est plus gardée en France) et cela n'est pas évident, c'est une sacrée dépense, l'équivalent d'un loyer pour nous. Nous avons donc dû revoir notre budget à la baisse mais au final je ne regrette vraiment pas ce choix, le bien être de ma fille n'a pas de prix 

Je trouve cela vraiment dommage qu'il y ait si peu d'accueil type crèche en France, les places valent de l'or et sont attribuées de façon souvent très hasardeuse et peu respectueuses du principe de l'égalité. Quant aux nourrices il faut trouver la perle rare -ce qui n'a pas été notre cas bien au contraire-. 

Aujourd'hui je me sens revivre, nous avons passé un très mauvais moment concernant la garde de littlegirl. Il n'y a rien de pire que de s'imaginer que son enfant n'est pas bien là où il est toute la journée. On m'a dit que ma fille n'était pas faite pour être gardée, qu'elle était trop exigeante, demandé trop les bras,... 

Je la vois épanouie et heureuse chaque matin de se rendre à la crèche où elle retrouvera tous ces petits copains faisant voler en ces éclats toutes ces accusations...