Depuis que je suis maman, il y a une chose qui m'agace particulièrement et à laquelle je n'avais auparavant jamais vraiment prêter attention : le besoin systématique de notre société de mettre les enfants dès le plus jeune âge dans des normes. 

Tout a commencé vers les un mois quand babygirl ne faisait, au grand dam du monde entier, pas ses nuits (j'en avais parlé ici). Aujourd'hui, car elle ne fait toujours pas ses nuits, on me dit carrément que "ce n'est pas normal". Alors qu'il y a rien de plus normal qu'un bébé -allaité de surcroît- se réveille la nuit, c'est juste physiologique en fait (mais ça je vous parlerais dans un autre article car j'ai beaucoup à dire là dessus ^^).

IMG_20140815_092115

Et depuis c'est allait crescendo, on s'inquiétait qu'elle ne cherche pas à s'assoir vers ses six mois, qu'elle ne rampe toujours pas à huit et qu'elle ne soit aucunement intéressé par le fait de tenter à se mettre débout.

De mon côté, je me suis jamais inquiété de rien et je la laisse faire à son rythme. Je suis persuadée qu'un enfant doit pouvoir prendre le temps dont il a besoin pour apprendre par lui même. Je ne l'ai jamais forcé à se tenir assise comme je ne mets rien en oeuvre pour qu'elle apprenne à faire du quatre pattes, ou à marcher, le youpala & co très peu pour moi, d'ailleurs elle ne supporte pas être plus de deux minutes sur le ventre -pour le quatre pattes on repassera-...

Au final, elle a tenu assise un peu avant ses huit mois, le pédiatre nous a d'ailleurs confié que c'était en avance sur la moyenne qui est de 9 mois et qu'il avait constaté que les bébés d'aujourd'hui sont de plus en plus précoces sur ce type de chose.

Nos bébés sont-ils trop stimulés ? Je me pose parfois la question face à la pression sociale qu'il existe. Je vois beaucoup de bébés qui ont plusieurs mois de moins que ma puce et qui tiennent déjà assis, se lèvent,..., je ne jette pas la pierre à leurs parents car certains le font sans doute par eux-mêmes mais j'avoue que j'hallucine un peu parfois. 

J'en en ai d'ailelurs parlé à ma grand-mère qui a constaté ce même phénomène, à son époque, les enfants prenaient vraiment le temps sans que l'on s'inquiète de quoi que ce soit.

L'évolution d'un bébé ne devrait pas donner lieu à autant de comparaisons, rien ne devrait être figé dans les lignes d'un guide destiné aux parents néophytes, laissons-les grandir à leur rythme, découvrir, tomber, se relever et repartir que cela prenne un, deux ou plusieurs mois...